4 décembre 2016

X10
Module Lorsque nous avons emménagé dans notre maison actuelle il y a environ quatre ans, j'ai essayé de reconstruire un modeste système de domotique autour d'un CM15A nouvellement acheté. Mais plusieurs problèmes dont les prises de courant sur différentes phases, les distances trop grandes pour les contrôleurs sans fil, l'incompatibilité entre les modules de lampes et les lampes fluorescentes compactes, le CM15A qui s'avère défectueux ainsi de suite se sont manifesté. Et puis X10.com a disparu et j'ai changé de Windows à Linux. Donc, j'ai plus ou moins abandonné. Nous n'utilisions ce qui fonctionnait : sept lampes X10, deux modules d'appareils, deux réceptacles X10, deux anciens contrôleurs plug 'n play de Radio Shack, deux récepteurs sans fil et trois contrôleurs sans fil. Avant des absences prolongées, je «programmais» les contrôleurs pour allumer les lumières comme si nous étions toujours à la maison. C'était l'étendue de notre système domotique. En gros, j'avais des lampes télécommandées sans «intelligence».

Sonoff wifi switch Je m'intéresse de nouveau à la question. Les nouvelles au sujet du ESP8266 sont intéressantes&nbps;: bon marché, compatible Wifi et compatible avec l'Arduino. Puis vint le Sonoff de ITead qui un petit boîtier (voir la photo ci-dessus) contenant un ESP8266, une alimentation, un relais pour contrôler une lumière ou un appareil et un commutateur local. Tout cela à moins de la moitié du coût d'un module de lampe de X10 tenant compte du prix et des frais d'expédition jusqu'ici, dans notre petit village près de Moncton, au Nouveau-Brunswick (Canada).

J'ai commandé trois Sonoff qui sont arrivés il y a quelques semaines. Il existe un logiciel libre (mais pas ouvert), eWeLink, pour contrôler ces commutateurs wifi. Malheureusement, eWeLink ne peut être installé que sur des téléphones et utilise un service en nuage. Puisque je n'ai pas de téléphone intelligent, j'en ai emprunté un pour rapidement devenir truculant par rapport aux possibilités offertes par ce commutateur. Et les nouvelles continuent à s'améliorer: Pete Scargill a montré comment connecter un câble FTDI pour les reprogrammer. De plus, il semble que plusieurs bibliothèques sont disponibles, y compris celles de Theo Arends qui ajoute MQTT (protocole machine à machine) et OTA (over the air updating).

Maintenant, j'attend avec impatience câble FTDI 3.3 volts. Entretemp, j'ai trouvé une façon d'installer eWinkLink sur une tablette Android ce qui tombe à point car j'ai dû retourner le téléphone emprunté.

En attendant, j'examine comment modifier un Sonoff pour contrôler ma porte de garage. Il me semble que c'est faisable. Et j'ai eu le temps de regarder des logiciels de domotique qui me permettraient de prendre en charge le scénario suivant : envoyer des notifications à intervalles réguliers si la porte du garage est ouverte et la fermer après un certain temps, sauf si j'ai mis un drapeau logiciel pour désactiver ceci et la fermer au crépuscule quoi qu'il arrive. Bien sûr, il y a plus que je voudrais faire.

Il y a tellement d'applications domotiques, il est difficile de choisir. Même en se limitant à un logiciel open source capable de fonctionner sur un Raspberry Pi, il y a beaucoup de choix. Auparavant, je regardais MisterHouse, Heyu, OpenRemote ... Maintenant, je veux une application de domotique moderne qui fonctionne sur un Raspberry Pi, n'implique pas un service en nuage, qui est compatible avec MQTT (pour gérer les Sonoffs reprogrammés), et qui peut contrôler les anciens appareils X10 à l'aide d'un CM11A ou CM19A et, éventuellement, Z-Wave, ZigBee, etc Un premier regard sur openHab n'était pas concluante. Plus tard, je peux l'essayer de nouveau quand la documentation reflètera mieux la nouvelle version. J'ai ensuite déployé HomeAssistant et mis en place un système passif en utilisant le CM19A. Ce logiciel me semble très intéressant et reste un concurrent principalement en raison de la pléthore de dispositifs qu'il peut contrôler. De plus, il a une interface très agréable. Finalement, je suis passé à Domoticz. Après quelques jours, j'ai réussi à obtenir un système qui contrôle tous mes modules X10 en utilisant un CM11A et CM19A avec rétroaction sauf pour les commutateurs de gradation atteints par le CM19A qui sont traités comme des commutateurs marche / arrêt seulement. Néanmoins, je continue à travailler avec Domoticz qui prend en charge MQTT ce qui devrait permettre le contrôtle d'un Sonoff reprogrammé pour accomplir les tâches mentionnées ci-dessus.

Voici une description de l'installation de mon ancien matériel X10 dans Domoticz fonctionnant sur un Rapsberry Pi (disponible en anglais seulement).